Téhéran interdit le contact avec 60 ONG et des médias occidentaux

L'Iran a interdit à ses citoyens tout "contact" avec 60 ONG occidentales ainsi que les médias étrangers en persan et les sites internet "contre-révolutionnaires". Téhéran a en outre réaffirmé que tout émeutier était un "ennemi de Dieu", crime passible de la peine de mort.Le ministère des Renseignements, à l'origine de cette liste, a expliqué que toutes les organisations, médias ou structures visées avaient joué un rôle dans les manifestations anti-gouvernementales à répétition qui ont secoué l'Iran depuis la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009. /ATS

05.01.2010 - 14:23
Actualisé le 05.01.2010 - 14:23

 

Actualités suivantes