Polémique autour d'un contrat d'armement entre Paris et Tripoli

Les responsables français ont confirmé l'existence d'un important contrat d'armes avec la Libye, une semaine après la libération des infirmières bulgares. Ils ont tenté de désamorcer la polémique en acceptant une commission d'enquête parlementaire.Le président Nicolas Sarkozy, qui s'était rendu à Tripoli la semaine dernière, s'est dit "favorable" à la création d'une telle commission "sur les développements récents des relations entre la France et la Libye, y compris en matière d'armement". /ATS

03.08.2007 - 09:00
Actualisé le 03.08.2007 - 09:00

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus