Des partisans de WikiLeaks renoncent aux cyberattaques

Un groupe de cybermilitants soutenant WikiLeaks a renoncé à mener des attaques informatiques contre les sociétés qui s'en prennent au site. Il préfère opter pour une nouvelle tactique: diffuser le plus largement possible les documents confidentiels que WikiLeaks s'est procurés.Le réseau "Anonymous" a notamment réussi à bloquer cette semaine les sites de Mastercard, Visa et le blog de PayPal, qui ont cessé de transférer les dons à WikiLeaks depuis que le site a commencé à mettre en ligne 250'000 mémos diplomatiques confidentiels du département d'Etat américain. /ATS


 

Actualités suivantes