Charge anti-américaine de Chavez à la veille d'un scrutin serré

Le président du Venezuela Hugo Chavez a ordonné l'envoi de l'armée dans les champs pétroliers, menaçant de priver de brut les Etats-Unis. Cette charge anti-américaine intervient avant le référendum de dimanche sur sa révision socialiste de la Constitution."J'ai donné l'ordre au ministère de la Défense (...) de mettre en place les plans de protection de nos champs pétroliers et de nos raffineries. A partir de cette nuit, ils seront protégés par l'armée", a-t-il déclaré vendredi soir devant des dizaines de milliers de partisans. Il a affirmé qu'il n'y aurait "plus une goutte de pétrole pour les Etats-Unis", si Washington mettait en oeuvre un plan de déstabilisation au Venezuela. /ATS

01.12.2007 - 02:47
Actualisé le 01.12.2007 - 02:47

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus