L'armée zimbabwéenne ne prendra pas les armes

L'armée zimbabwéenne ne prendra pas les armes contre la population dans le contentieux opposant le président Robert Mugabe et l'opposition, a affirmé le ministre de l'Information. L'opposition a accusé Mugabe de préparer un putsch.De son côté, la Commission électorale au Zimbabwe a ordonné le recomptage des suffrages pour les élections générales du 29 mars dans 23 des 210 circonscriptions du pays. L'annonce a été faite par le président zimbawéen dans le journal d'Etat "Sunday Mail". /ATS


 

Actualités suivantes