Belgique: les grands partis ne veulent pas d'élections anticipées

La Belgique est suspendue au résultat des consultations que le roi Albert II a engagées après la démission du premier ministre Yves Leterme. Tous les grands partis semblent exclure des élections anticipées à court terme pour sortir de la crise.Le souverain, qui n'a pas encore accepté la démission de M. Leterme, pourrait soit demander au premier ministre de rester en fonction, soit se tourner vers un autre membre de son gouvernement. Il se décidera après avoir entendu en toute confidentialité les représentants des différents courants. /ATS

15.07.2008 - 18:13
Actualisé le 15.07.2008 - 18:13

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus