Le lanceur de chaussures sur Bush dit avoit été torturé en prison

Le journaliste irakien, transformé en héros après son lancer de chaussures contre l'ancien président américain George W. Bush en décembre 2008, a affirmé avoir été torturé en détention. Libéré, il a réclamé les excuses du Premier ministre irakien."Au moment où le Premier ministre Nouri al-Maliki affirmait sur les chaînes de télévision qu'il ne dormait pas tant qu'il ne serait pas rassuré sur mon sort (...), j'étais torturé de la pire des manières, avec des chocs électriques, frappé à coups de câbles électriques et de barres de fer", a dit le journaliste peu après sa libération. /ATS

15.09.2009 - 14:23
Actualisé le 15.09.2009 - 14:23

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus