Les interdictions de fumer réduisent le risque cardiaque

Les interdictions de fumer dans les lieux publics sont efficaces pour réduire le risque d'attaque cardiaque et de maladie cardio-vasculaire liées au tabagisme passif, affirme l'Institut américain de Médecine. Selon les onze études qu'il a analysées, la baisse va de 6 à 47%.Le rapport de l'Institut américain de Médecine montre que les non-fumeurs exposés passivement à la fumée de cigarette, même durant des périodes relativement brèves, sont davantage sujets à des attaques cardiaques. "Il ne fait aucun doute que les interdictions de fumer marchent", relève l'un des chercheurs. /ATS

16.10.2009 - 07:48
Actualisé le 16.10.2009 - 07:48

 

Articles les plus lus