Sri Lanka: capitulation des Tigres dont le chef reste introuvable

Les séparatistes tamouls encerclés par l'armée dans le nord-est du Sri Lanka ont annoncé avoir cessé le combat contre l'armée gouvernementale. Ils ont ainsi admis leur défaite militaire au terme de 37 ans de conflit.L'incertitude règne sur le sort du chef et fondateur des Tigres, Vellupillai Prabhakaran, et de son état-major. Une énorme explosion a été entendue à l'intérieur d'un bunker des rebelles. Par le passé, Prabhakaran a dit à plusieurs reprises qu'il ne se laisserait pas prendre vivant. /ATS

16.05.2009 - 17:59
Actualisé le 16.05.2009 - 17:59

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus