Des moustiques génétiquement modifiés contre le paludisme

Des chercheurs sont parvenus à modifier génétiquement des moustiques pour les rendre incapables de transmettre le paludisme. Ils espèrent pouvoir remplacer les moustiques dans la nature par des populations d'insectes modifiés en laboratoire incapables de transmettre la maladie.Apparemment pour la première fois ces entomologistes de l'Université d'Arizona ont réussi à altérer le génome de moustiques pour les immuniser totalement contre la parasite responsable de la maladie. Ce parasite appelé plasmodium, dont cinq espèces provoquent le paludisme chez l'homme, est transmis par une piqûre d'anophèle, moustique des régions chaudes. /ATS