Haïti: les dirigeants assurent que les GI's sont là à leur demande

Les dirigeants haïtiens ont assuré que leur pays n'était pas sous tutelle. L'intervention militaire américaine à la suite du séisme dévastateur du 12 janvier s'est faite à leur demande. Ce déploiement a suscité de vives critiques de la part du Venezuela et de la Bolivie."Il est clair que les Américains sont ici à notre demande et qu'ils ne sont ici que pour nous assister dans nos besoins humanitaires ou sécuritaires dans le cadre par exemple de transport de fonds", a déclaré le premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive. Le séisme a fait 75'000 morts, 250'000 blessés et 1 million de sans-abri. /ATS

21.01.2010 - 11:33
Actualisé le 21.01.2010 - 11:33

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus