Le Conseil des gardiens iranien rejette l'annulation des élections

Sur fond de tension croissante avec les pays occidentaux, le régime iranien a exclu l'annulation de la présidentielle contestée du 12 juin. Téhéran a annoncé que le président réélu Mahmoud Ahmadinejad et son gouvernement seraient investis entre le 26 juillet et 19 août."Lors de la récente élection présidentielle, nous n'avons constaté aucune fraude ou infraction majeure. Par conséquent, il n'y a pas de possibilité d'une annulation" du scrutin, a déclaré le porte-parole du Conseil des Gardiens de la constitution, chargé de superviser les élections en Iran, Abbas Ali Kadkhodaie. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus