Israël: Lieberman, nouveau chef de la diplomatie, fait des vagues

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a déclenché dès son entrée en fonction des remous en Israël et à l'étranger. Dans une interview, l'ultranationaliste a adopté des positions très dures vis-à-vis des Palestiniens et des Syriens.Jeudi, il a exclu toute concession sur le plateau du Golan conquis sur la Syrie, après avoir déjà rejeté le processus d'Annapolis. Ce dernier, négocié aux Etats-Unis, avait relancé fin 2007 les négociations de paix, alors au point mort depuis sept ans. Ces négociations visent un accord sur un Etat palestinien. /ATS

02.04.2009 - 16:53
Actualisé le 02.04.2009 - 16:53

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus