La Flamme olympique allumée mais assombrie par une condamnation

La justice chinoise a condamné à cinq ans de prison un militant des droits de l'homme qui contestait l'attribution des jeux olympiques à Pékin. Ce verdict est survenu le jour où la flamme olympique était allumée en Grèce.La cérémonie, placée sous haute surveillance, a été perturbée par trois militants des droits de l'homme qui ont tenté d'approcher la tribune officielle lors du discours d'un responsable du Comité d'organisation des jeux (Bocog), Liu Qi. /ATS

24.03.2008 - 12:55
Actualisé le 24.03.2008 - 12:55

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus