Serbie: Ratko Mladic transférable malgré des "maladies chroniques"

Ratko Mladic va devoir répondre de ses actes devant la justice internationale. Le Tribunal serbe pour les crimes de guerre à Belgrade a déclaré vendredi Ratko Mladic "transférable", malgré "plusieurs maladies chroniques", vers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).Arrêté seize ans après son inculpation pour le massacre de Srebrenica et le siège de Sarajevo, l'ancien général des Serbes de Bosnie peut néanmoins faire appel jusqu'à lundi. Son avocat Milos Slajic a déjà annoncé qu'il allait déposer un recours contre la décision de la justice serbe. /ATS


 

Actualités suivantes