France: tollé après l'annulation d'un mariage pour non virginité

Plusieurs organisations et des personnalités françaises ont vivement protesté contre une décision de justice annulant un mariage. Celui-ci a été dissout parce que l'épousée, de confession musulmane comme son mari, n'était pas vierge.Alors que sa fiancée lui avait affirmé qu'elle était chaste, une valeur essentielle pour lui, l'homme avait découvert le soir de leurs noces, le 8 juillet 2006, qu'elle ne l'était pas. Saisi à la demande du mari, le tribunal de grande instance de Lille a annulé l'union le mois dernier, estimant que l'époux avait conclu cette union "sous l'empire d'une erreur objective" et qu'"une telle erreur était déterminante dans son consentement". /ATS


 

Actualités suivantes