Hillary Clinton souffle le chaud et le froid à Pakistan

Hillary Clinton a soufflé le chaud et le froid au cours de sa visite au Pakistan. La secrétaire d'Etat américaine a accusé les autorités de ne pas tout faire pour arrêter les dirigeants d'Al-Qaïda, avant de sembler faire machine arrière, puis d'enfoncer le clou."C'est dans l'intérêt bien compris du Pakistan et le nôtre d'essayer de capturer ou de tuer les dirigeants d'Al-Qaïda, parce que nous pensons que cela serait un coup sévère aux terroristes partout", a répété la chef de la diplomatie américaine. /ATS

30.10.2009 - 17:43
Actualisé le 30.10.2009 - 17:43

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus