Les miliciens ont quitté les rues de Bagdad et Bassorah

Les miliciens du chef radical chiite Moqtada Sadr ont quitté les rues de Bagdad et du port pétrolier de Bassorah, après six jours de combats meurtriers avec les troupes régulières. La veille, l'armée américaine avait tué 41 "criminels" dans la capitale.Moqtada Sadr a ordonné dimanche à ses miliciens de se retirer des rues, après des combats dans Bagdad et dans le sud irakien notamment à Bassorah, qui ont fait au moins 320 morts et des centaines de blessés. Cette décision a été saluée par le gouvernement irakien. /ATS

31.03.2008 - 15:59
Actualisé le 31.03.2008 - 15:59

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus