Le BlackBerry n'est pas en odeur de sainteté dans les Emirats

L'Arabie saoudite a suspendu les services des BlackBerry, suivant les Emirat Arabes Unis. Ces pays du Golfe exigent de pouvoir surveiller les téléphones multimédias du fabricant canadien, qui réplique n'accorder aucune dérogation à son système de cryptage.Le régulateur des télécommunications saoudiennes a annoncé avoir ordonné aux trois opérateurs du pays de suspendre les services de BlackBerry. Car le fabricant canadien Research in Motion n'a pas accepté de modifier ses appareils pour "se conformer aux exigences de la réglementation". /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus