Egypte: les banques rouvrent après une semaine de paralysie

Les Frères musulmans ont annoncé dans la nuit de samedi à dimanche avoir décidé d'"entamer un dialogue". Le bureau exécutif du parti du président égyptien Hosni Moubarak a en outre démissionné samedi. Ces départs ont été vus comme une étape "positive", selon Washington, vers une transition démocratique.La confrérie précise être "désireuse de préserver les intérêts de la nation et de ses institutions, et soucieuse de conserver l'indépendance du pays et contre toute ingérence internationale ou régionale dans les affaires intérieures". Les Frères veulent ainsi se distancer notamment de l'Iran qui a appelé à la mise en place d'un régime islamiste en Egypte. /ATS


 

Actualités suivantes