Nouvelle-Zélande: de fortes répliques paralysent Christchurch

L'état d'urgence, qui avait été déclaré samedi à Christchurch, deuxième ville de Nouvelle-Zélande, à la suite du séisme, a été prolongé jusqu'à mercredi, a indiqué lundi le ministère de la défense civile. La secousse de magnitude 7 a provoqué d'importants dégâts.Selon les autorités, de fortes répliques continuaient d'être enregistrées lundi. Le séisme de samedi a causé des dégâts estimés à près de 1,5 milliard de francs et fait au moins deux blessés graves. L'accès au centre ville de Christchurch est en partie interdit en raison d'immeubles qui menacent de s'effondrer et des craintes de pillage. /ATS