"Sceptique" après l'annonce de l'ETA, Madrid maintient le cap

Le gouvernement espagnol a annoncé lundi qu'il n'allait pas modifier d'un iota sa politique de fermeté sécuritaire contre l'ETA. Il a affiché son "scepticisme" face au cessez-le-feu jugé "insuffisant" annoncé la veille par l'organisation indépendantiste basque armée."Ce communiqué est très loin" de ce que le gouvernement espagnol exige de l'ETA et de son bras politique illégal Batasuna, à savoir un abandon définitif et sans condition de la lutte armée, a déclaré le ministre de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba à la télévision publique espagnole (TVE). /ATS

06.09.2010 - 16:49
Actualisé le 06.09.2010 - 16:49

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus