Menacé de destitution Musharraf n'ira pas à Pékin

Le président pakistanais Pervez Musharraf a annulé sa visite en Chine à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pékin. Le chef de l'Etat est menacé par une procédure de destitution.M. Musharraf sera représenté par le Premier ministre Yousuf Gilani, a indiqué le ministère des Affaires étrangères. Cette décision survient alors que le Pakistan est de nouveau plongé dans une crise ouverte au sommet de l'Etat. /ATS

07.08.2008 - 12:27
Actualisé le 07.08.2008 - 12:27

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus