Affaire Blocher-Roschacher: Mme Calmy-Rey calme le jeu au National

Micheline Calmy-Rey a tenté de désamorcer la polémique sur le soi-disant complot autour de l'affaire Blocher-Roschacher devant le National. "La collégialité sera préservée si les conseillers fédéraux restent en-dehors de la mêlée électorale et au-dessus des partis".La présidente de la Confédération s'est montrée évasive à l'heure des questions du Conseil national. Pressée par plusieurs parlementaires UDC de s'exprimer sur les propos de Pascal Couchepin selon lequel la campagne électorale lui rappelle le fascisme, elle a jugé que le Valaisan "n'a établi aucun parallèle entre un membre du Conseil fédéral et un dictateur fasciste". /ATS

24.09.2007 - 16:09
Actualisé le 24.09.2007 - 16:09

 

Articles les plus lus