Lucrezia Meier-Schatz est sous protection policière

Lucrezia Meier-Schatz, la présidente de la sous-commission qui a rédigé le rapport sur l'affaire Blocher-Roschacher est sous protection policière. Elle fait l'objet de nombreuses menaces depuis la présentation mercredi de ce document.Mme Meier-Schatz a été plusieurs fois menacée de mort, a précisé Reto Nause, secrétaire général du PDC. "Par téléphone, courrier ou e-mail". La conseillère nationale PDC n'ouvre plus son courrier elle-même, a-il-poursuivi. "La police contrôle certaines lettres et paquets." Pour le secrétaire général des démocrates chrétiens, ces menaces sont en relation avec l'UDC. Et de pointer du doigt le conseiller national Christoph Mörgeli dont certains propos ont fait de Mme Meier-Schatz "une femme à abattre". /ATS

09.09.2007 - 14:21
Actualisé le 09.09.2007 - 14:21

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus