Réparations pour les victimes d'attentats à l'étranger supprimées

BERNE - Les Suisses frappés par un attentat ou une autre infraction à l'étranger ne devraient plus compter sur la loi régissant l'aide aux victimes (LAVI) pour être dédommagés. Le Conseil national a accepté jeudi de supprimer cette possibilité.Par 109 voix contre 66, il a suivi le Conseil fédéral et rejeté une proposition du camp rose-vert visant à maintenir dans la loi un droit à être indemnisé et à obtenir une réparation morale pour des infractions commises à l'étranger. Les victimes et leurs proches pourront toutefois continuer à solliciter un soutien auprès des centres de consultation mis sur pied par les cantons. /ATS

22.06.2006 - 10:29
Actualisé le 22.06.2006 - 10:29

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus