Micheline Calmy-Rey dénonce la xénophobie anti-frontaliers

Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a clairement dénoncé la xénophobie contre les frontaliers. Elle s'exprimait pour la première fois devant le Groupement transfrontalier européen, lors de son 28e congrès à Annemasse."Le frontalier n'a plus rien de l'étranger que visent les xénophobes", a expliqué Mme Calmy-Rey devant un public convaincu. "Toutes les tentatives de diabolisation doivent être combattues avec vigueur, tout comme les velléités discriminatoires". /ATS

10.04.2010 - 19:08
Actualisé le 10.04.2010 - 19:08

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus