Fiscalité: la pression va s'accentuer sur la Suisse, avertit l'UE

Après le "oui" à l'extension de la libre circulation, l'UE n'a pas l'intention de ménager la Suisse en matière de fiscalité. A contrario, "la pression va s'accentuer", a affirmé dans le "Temps" le vice-premier ministre tchèque, dont le pays préside l'UE."Je suis vraiment reconnaissant au peuple suisse d'avoir approuvé l'extension de la libre circulation (...) Mais cette page est tournée. La question est maintenant celle de l'approfondissement de nos relations. Si la Suisse le désire", déclare au quotidien Alexandr Vondra. /ATS

13.02.2009 - 11:54
Actualisé le 13.02.2009 - 11:54

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus