Billag: la société se défend de gaspiller l'argent public

Billag conteste l'accusation selon laquelle son existence revient à gaspiller l'argent public. Ce n'est pas non plus elle qui fixe le montants des taxes.La question du recouvrement de la redevance est du ressort du politique et du législateur, et non de Billag dont le mandat repose sur la loi sur la radio et la télévision, a fait valoir le porte-parole de la filiale de Swisscom. /ATS

16.02.2009 - 17:52
Actualisé le 16.02.2009 - 17:52

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus