La presse suisse entre satisfaction raisonnée et déception

La presse suisse s'accorde pour considérer que l'élection de Didier Burkhalter préserve concordance et stabilité. Les commentateurs alémaniques la jugent raisonnable. Mais plusieurs quotidiens romands doutent que le Neuchâtelois apporte vraiment un sang neuf.Les journaux de son canton, "L'Express" et "L'Impartial", relèvent cependant que, même si "ce n'est pas une bête politique", le nouveau conseiller fédéral "risque bien d'en surprendre plus d'un". Car, "si l'on insiste sur le côté un peu lisse de Didier Burkhalter, on oublie trop souvent ses volontés de réformes". /ATS

17.09.2009 - 04:08
Actualisé le 17.09.2009 - 04:08

Actualités suivantes

Articles les plus lus