Philippines: les ravisseurs demandent cinq millions de dollars

Les ravisseurs des trois collaborateurs du CICR enlevés dans le sud des Philippines feraient partie du mouvement Abou Sayyaf, selon des sources militaires. Ils ne sont prêts à les relâcher que contre une somme d'au moins cinq millions de dollars, affirment ces sources.Les trois délégués ont été enlevés jeudi par des hommes armés alors qu'ils se dirigeaient en voiture vers l'aéroport de Jolo, sur l'île du même nom. Ils venaient de quitter la prison de Patikul, où ils assuraient une mission médicale. /ATS

18.01.2009 - 07:33
Actualisé le 18.01.2009 - 07:33

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus