Remous autour de Roland Nef: Samuel Schmid jugé peu convaincant

Les premières réponses apportées par Samuel Schmid dans l'affaire Nef n'ont pas convaincus les différents partis. Pour la gauche, le PRD et le PDC, un débat doit maintenant avoir lieu au sein des commissions de sécurité.Pour les Verts, Samuel Schmid a posé plus de questions qu'il n'a apporté de réponses, a indiqué Ueli Leuenberger, président du parti. Selon lui, il est maintenant essentiel que les commissions de sécurité des deux chambres se réunissent aussi vite que possible pour débattre de la question. Du côté du Parti socialiste, on estime qu'une séance de commission est indispensable mais ne doit pas être organisée dans l'urgence. /ATS

18.07.2008 - 18:31
Actualisé le 18.07.2008 - 18:31

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus