Médecins et patients craignent pour la protection des données

L'accord passé entre les assureurs maladie et les hôpitaux en vue du nouveau financement hospitalier continue de susciter des critiques. Patients et médecins expriment de vives craintes concernant la protection des données. Le préposé fédéral émet lui aussi des réserves.Avec l'introduction des forfaits par cas dès 2012, les hôpitaux devront livrer toutes les données des patients aux assureurs. Cela met en danger le secret médical, estime privatim, l'association des commissaires suisses à la protection des données, qui a sonné la charge dimanche. Plusieurs autres acteurs interrogés lundi par l'ats lui emboîtent le pas. /ATS


 

Articles les plus lus