Affaire Kadhafi: Hans-Rudolf Merz parle de retour à l'état de droit

Le président de la confédération Hans-Rudolf Merz s'est dit "attristé" par la condamnation des deux otages suisses en Libye. Mais il voit dans le même temps une raison d'espérer une avancée dans le retour à l'état de droit.Interrogé par la télévision alémanique SF, M. Merz s'est dit surpris par la condamnation des deux Suisses à seize mois de prison pour violation des règles sur les visas. Cette peine correspond à la détention déjà subie par les deux hommes en Libye. Le président de la Confédération s'est dit attristé non seulement pour les otages, mais également pour leurs familles. /ATS

02.12.2009 - 16:08
Actualisé le 02.12.2009 - 16:08

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus