Valais: le chanvrier Bernard Rappaz ne sera pas à nouveau sauvé

Si Bernard Rappaz recommence sa grève de la faim, refusant toute réanimation en cas de nécessité, la conseillère d'Etat valaisanne Esther Waeber-Kalbermatten respectera sa volonté et le laissera mourir. Le chanvrier été reconduit en prison ce matin.La cheffe du département de la sécurité, des affaires sociales et de l'intégration n'interrompra plus la peine du chanvrier valaisan, comme elle l'avait ordonné au 49e jours de sa grève de la faim. "Il purgera sa peine car il est un détenu comme les autres, nous ne ferons pas d'exception", a-t-elle souligné. /ATS

21.05.2010 - 12:11
Actualisé le 21.05.2010 - 12:11

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus