Samuel Schmid ne démissionnera pas en cas de rejet de son projet

Le conseiller fédéral Samuel Schmid ne veut pas faire dépendre sa démission du débat sur le programme d'armement. Il n'envisage un retrait du gouvernement que si la politique de sécurité devait rester bloquée à long terme.Si le Conseil national rejette le programme d'armement jeudi, il ne se passera rien, a déclaré le ministre de la défense dans une interview au "SonntagsBlick". Samuel Schmid entend défendre le projet tel que présenté par le Conseil fédéral et avalisé par le Conseil des Etats, c'est-à-dire sans les concessions demandées par les partis. /ATS

21.09.2008 - 09:54
Actualisé le 21.09.2008 - 09:54

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus