Moins de décès pour cause de maladies cardiovasculaires en Suisse

Les maladies cardiovasculaires, le cancer et la démence sénile ont été les principales causes des 61'089 décès enregistés en Suisse en 2007. La part des maladies cardiovasculaires est en régression, alors que celle de la démence sénile s'accroît.L'analyse du nombre et des causes de décès confirme la tendance à la hausse de l'espérance de vie, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). En 2007, le nombre de personnes décédées au sein de la population résidente en Suisse a été sensiblement égal à celui de l'année précédente. /ATS

23.03.2009 - 10:07
Actualisé le 23.03.2009 - 10:07

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus