Vision sur le débat sur l'extrémisme de droite en Suisse faussée

La Suisse a de la peine à mener un débat de fond sur l'extrémisme de droite pourtant latent chez une part "importante" de la population. Le problème est "soit ignoré, soit exagéré", d'après les conclusions d'un programme de recherche scientifique.Le programme national "Extrémisme de droite - causes et contre-mesures" (PNR 40+) a présenté à Berne sa publication finale, fruit de près de six ans de travaux répartis en treize projets. /ATS

24.02.2009 - 11:05
Actualisé le 24.02.2009 - 11:05

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus