Tribunal fédéral: bras de fer entre une monteuse et un assureur

L'épicondylite est reconnue comme maladie professionnelle par le Tribunal fédéral. Victime du "coude du joueur de tennis", une monteuse de la Télévision suisse romande a remporté son bras de fer contre un assureur de la TSR.Chargée du montage des émissions d'actualité, cette employée avait dû travailler dès 2001 avec un nouveau système informatique de type Quantel, qui imposait à son bras des mouvements très répétitifs. Quelques mois plus tard, un chirurgien de la main avait diagnostiqué des épicondyalgies ("tennis elbow"). /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus