Pasacal Couchepin ne veut pas de concentration de la formation

Le Conseil fédéral doit bientôt décider s'il regroupe ou non la formation et la recherche sous un même toit. S'il "ne ferme aucune porte", Pacal Couchepin vante les avantages de la répartition des compétences entre plusieurs dicastères.Actuellement, les compétences sont réparties entre le Département fédéral de l'intérieur (DFI), de M. Couchepin, et celui de l'économie, détenu par Doris Leuthard. Pour le chef du DFI, la concentration ralentit le processus de décision. Et de prendre pour exemple le climat et l'énergie, concentrés chez Moritz Leuenberger. /ATS

27.01.2008 - 07:49
Actualisé le 27.01.2008 - 07:49

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus