Sécurité des stades: le FC Bâle refuse de payer plus de taxes

Le FC Bâle et l'exploitant du stade St-Jacques Basel United s'opposent à une hausse des taxes qu'ils payent aux cantons pour la sécurité. Selon une étude, le stade de football et de hockey sur glace adjacent entraînent une création de valeur de 92 millions de francs par an.Entre 2004 et 2006, les deux Bâle ont ainsi encaissé en moyenne 20,1 millions de francs d'impôts, la Confédération 7,5 millions, estime l'enquête sur l'impact économique des événements organisés dans l'arène bâloise. /ATS

27.07.2009 - 16:02
Actualisé le 27.07.2009 - 16:02

 

Articles les plus lus