Universités suisses: la vraie bataille se joue à l'étranger

Les universités devront se partager les disciplines spécialisées au moyens de réseaux, annonce Antonio Loprieno. Pour le tout nouveau président de la Conférence des recteurs des universités suisse (CRUS), la vraie bataille est à l'étranger.Il va donc "dans le sens de l'histoire" que la nouvelle loi sur les hautes écoles prévoie d'abaisser un peu le pouvoir des cantons au profit de la Confédération, estime le recteur de l'Université de Bâle dans une interview publiée dans "Le Temps". La réforme introduirait en effet une grande conférence politique dans laquelle le Conseil fédéral siégerait avec un droit de veto. /ATS

02.08.2008 - 12:13
Actualisé le 02.08.2008 - 12:13

Actualités suivantes

Articles les plus lus