Regrets face à une UDC triomphante à un an des élections fédérales

L'acceptation de l'initiative de l'UDC sur les étrangers criminels par 53% a suscité dimanche regrets et colère: partis, associations, Eglises demandent une mise en oeuvre du texte conforme aux droits humains. L'UDC, elle, n'entend faire aucune concession à un an des élections fédérales.Pour le conseiller national zurichois UDC Ulrich Schlüer, les délits lourds doivent automatiquement conduire à une expulsion. Cette rhétorique n'est destinée qu'à servir les intérêts électoralistes du parti agrarien, fustigent les Verts, qui appellent tous les partis "ayant conservé une once de raison" à lutter ensemble contre la politique discriminatoire de l'UDC. /ATS

28.11.2010 - 18:09
Actualisé le 28.11.2010 - 18:09

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus