Excès de vitesse et machisme intimement liés

Rouler pied au plancher fait partie de l'identité masculine. Ce n'est plus un stéréotype puisqu'une recherche scientifique, dirigée par une chercheuse suisse et publiée par la revue "Accident analysis and prevention", le prouve.Les faits sont têtus. Même si dans "Boulevard de la mort", le dernier Quentin Tarantino, trois filles au volant d'une Dodge Challenger 1970 font la peau à un "serial killer" du bitume, les hommes restent dans les statistiques les grands amateurs de vitesse. /ATS

29.10.2007 - 13:35
Actualisé le 29.10.2007 - 13:35

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus