Exportations d'avions d'entraînement militaire: le CF serre la vis

Les exportations d'avions d'entraînement militaire devraient êtres soumises à des conditions plus strictes. Elles ne devraient plus être autorisées si l'Etat destinataire est en proie à un conflit armé ou lorsqu'il y a risque d'utilisation contre des civils.Le Conseil fédéral a pris cette décision après la polémique concernant la vente d'un avion Pilatus au Tchad, qui a armé ce PC-9. Les ministres ont chargé le Département fédéral de l'économie de préparer une modification de la loi sur le contrôle des biens, a indiqué ce dernier. /ATS

03.04.2008 - 10:57
Actualisé le 03.04.2008 - 10:57

Actualités suivantes

Articles les plus lus