Grütli: l'UDC refuse de s'excuser pour sa réunion "illégale"

La controverse née de la réunion des dirigeants de l'UDC sur la prairie du Grütli continue. Le parti ne s'excusera pas pour son excursion du 27 mai, a déclaré samedi à l'ATS Silvia Bär, secrétaire générale adjointe de l'UDC Suisse.Le parti s'oppose ainsi à la sommation de la Société suisse d'utilité publique (SSUP) qui gère ce lieu symbolique. Celle-ci avait exigé vendredi des excuses du président de l'UDC, Toni Brunner, pour la visite non-autorisée des démocrates du centre. /ATS

04.06.2011 - 16:34
Actualisé le 04.06.2011 - 16:34

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus