Vote: un "non" se dessine sur le 2e pilier et l'avocat des animaux

La baisse du taux de conversion dans le 2e pilier semble être à la peine. Genève dirait non à cet objet à 79,3% après dépouillement de 90% des bulletins, selon le site des autorités cantonales. Les résultats intermédiaires donnent une tendance analogue à Bâle-Ville.Les citoyens de ces deux cantons rejeteraient aussi l'initiative populaire en faveur de l'instauration d'un avocat pour les animaux. L'article constitutionnel encadrant la recherche sur l'être humain serait en revanche largement soutenu. /ATS


 

Actualités suivantes