Des services religieux plus près des goûts des ouailles

L'Eglise réformée lutte pour sa survie en Suisse. Depuis le début du 20e siècle, la part de protestants dans la population s'est réduite de moitié. Les autorités de cette Eglise veulent stopper l'hémorragie, notamment avec des services religieux correspondant mieux aux goûts de leurs ouailles.La Fédération des Eglises protestantes de Suisse peut tout à fait s'imaginer offrir davantage de cultes s'adressant aux familles, aux femmes, aux détenteurs d'animaux ou même aux motards. Pour compter dans une société individualiste, "l'offre des cultes doit être diverse et innovatrice, sans toutefois perdre en qualité et en profil", estime le conseil de la Fédération des Eglises protestantes. /ATS


 

Actualités suivantes