Crossair respectait les règles minimales de sécurité selon Auer

Pour André Auer, ex-directeur de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC), Crossair respectait les règles mininales de sécurité. Il l'a dit devant le Tribunal pénal fédéral dans le cadre du procès sur le crash de Bassersdorf.Témoin très attendu au procès qui s'est ouvert lundi dernier devant le TPF à Bellinzone contre Moritz Suter, fondateur de Crossair, André Dosé, ex-directeur et quatre autres inculpés, André Auer avait à l'époque été mis sous enquête par le Ministère public de la Confédération. Les charges contre lui avaient par la suite été abandonnées. /ATS

08.05.2008 - 16:19
Actualisé le 08.05.2008 - 16:19

 

Articles les plus lus