La dernière sorcière romande brûlée non réhabilitée juridiquement

"La Catillon", dernière sorcière romande brûlée en 1731, n'aura pas droit comme la Glaronaise Anna Göldi à une réhabilitation juridique. Le Grand Conseil fribourgeois s'est contenté d'un texte général et non contraignant.La résolution, qui se borne à réhabiliter la mémoire de toutes les victimes de la justice de l'Ancien Régime, a été adoptée par 69 voix contre 21 et 8 abstentions. En revanche, un deuxième point visant à encourager la recherche sur cette période de l'histoire du canton a été rejeté à une faible majorité de 49 oui contre 44 non et 5 abstentions. /ATS

08.05.2009 - 11:26
Actualisé le 08.05.2009 - 11:26

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus